Your cart

La véritable histoire d’Angela qui manifesta au côté de Martin Luther King

La véritable histoire d’Angela qui manifesta au côté de Martin Luther King

J’adore les documentaires. J’adore l’histoire. Et j’adore les collections.

Je suis donc une fan des romans illustrés Images Doc de Bayard Poche qui proposent tout ça à la fois dans La véritable histoire de, où un enfant nous fait découvrir son quotidien, à son époque.

Aujourd’hui, 18 janvier, j’ai ressorti « La véritable histoire d’Angela qui manifesta au côté de Martin Luther King », pour souligner la journée dédiée au célèbre pasteur qui s’est battu, à coups de mots, pour défendre le droit des Noirs aux États-Unis.

Angela est une jeune fille de 12 ans, qui habite Birmingham, en Alabama. Elle est noire. Dans les années 1960, ça change beaucoup de choses (et encore aujourd’hui, tristement).

Pour elle qui aime les livres : défendu d’aller à la bibliothèque municipale!

Il fait chaud et elle a soif? Défendu d’utiliser la fontaine la plus près, réservée aux Blancs.

C’est dans ce même état que Rosa Park s’était fait arrêter, en 1955, pour avoir refusé de céder sa place à un Blanc dans un bus.

Angela habite Birmingham en Alabama

Dans ce contexte tendu, Martin Luther King Jr vient manifester dans sa ville. Quelle chance! Ses parents, pourtant, ne la laisseront pas participer au rassemblement, de peur qu’il ne dérape.

Mais la volonté d’Angela et la débrouillardise de son ami Tony seront plus forts que l’interdiction; c’est pour une bonne cause!

Ce qui devait être une marche pacifique tourne malheureusement vite au vinaigre, le chef de la police ne voyant pas d’un bon œil cet attroupement de Noirs. Enfants et adultes sont rapidement embarqués, sans ménagement… Angela parvient à se sauver et trouve de l’aide auprès de la famille blanche pour laquelle sa mère travaille.

Il faudra plusieurs jours pour libérer son ami, ses parents et le pasteur. Cette expérience renforcera leur désir de justice et d’égalité qui les mènera à Washington, pour la Marche pour les droits civiques du 28 août 1963.

Je rêve qu’un jour, même en Alabama, […] les petits garçons noirs et les petites filles blanches pourront se donner la main, comme frères et sœurs.

Martin Luther King Jr

On s’y croirait! La narration au je et au présent nous plonge directement dans un récit rythmé, où on a accès aux émotions et aux pensées d’Angela. L’enfant peut rapidement s’y identifier et s’interroger à son tour sur ces questions d’égalité, de justice, d’amitié.

La fiction est entrecoupée de pages documentaires qui la replacent au centre de faits historiques. Ainsi, on survole le commerce des esclaves, la ségrégation, le boycott de Montgomery, la vie de Martin Luther King, la marche pour les droits civiques, mais aussi ce qu’est la non-violence et ce que signifie être Noir aux États-Unis à différentes époques.

Les illustrations sont chaudement colorées et expressives, même dans des moments plus rudes. Pas de désespoir, de complaintes ; on respire la volonté et le positif. Elles mettent en scène ce qu’il faut pour bien situer le contexte, tout en permettant une distanciation face à la violence de la manifestation de Birmingham. Une seule photo, noir et blanc, qui nous rappelle l’authenticité des événements, malgré la fiction qui nous les raconte : Martin Luther King Jr, lors de son discours à Washington. Puissante et efficace.

Les petits livres de la collection sont tous bâtis sur le même principe, mais chacun garde son unicité grâce aux auteurs et illustrateurs qui diffèrent d’un à l’autre. Pas de monotonie. Des romans illustrés riches en aventures pour partir à la découverte de l’Histoire, vécue et racontée par des enfants!

 

PLUS+

  • MLK est venu à Detroit le 23 juin 1963 pour la “Walk to Freedom”. Plus de 125000 personnes s’y rassemblent : elle est la plus grande manifestation de défense des droits civiques aux États-Unis.
  • Une autre Angela est bien connue pour ses actions pour l’égalité des Noirs : l’activiste Angela Davis. A découvrir dans « Angela, non à l’oppression » de Elsa Solal. Pour les 12+
  • Detroit a de la voix: Diana Ross, the Supremes, la Motown, Aretha Franklin, Stevie Wonder. Des personnalités afro-américaines d’ici, influentes et inspirantes, pour la ville et tout le pays.
  • Rosa Park s’installe à Detroit en 1957, après son arrestation en Alabama. Son frère y vit déjà. La ville est considérée progressiste, mais Rosa découvre que l’égalité est loin d’être acquise et continuera à se battre contre la ségrégation. Le bus 2857 dans lequel elle a été arrêtée est exposé au Henry Ford Museum de Dearborn, MI. 
La véritable histoire d'Angela qui manifesta au côté de Martin Luther King, Jr. Angela qui manifesta au côté de Martin Luther King, Jr.

    La véritable histoire d’Angela qui manifesta au côté de Martin Luther King
    Laurence Paix-Rusterholtz, Christiane Lavaquerie-Klein

    Illustrée par Anne Teuf
    Collection Les romans Images Doc
    Nouvelle édition: 2019

    8 ans +

    Billet précédemment publié sur le blogue Les p'tits mots-dits

    EN